Vous êtes ici

Traitement des anévrismes de l’aorte abdominale par voie endovasculaire en chirurgie ambulatoire

Les chirurgiens du Groupe Vasculaire de l'Ain ont réalisé le 16 janvier dernier une première au niveau de l’Hôpital Privé d’Ambérieu, le traitement des anévrismes de l’aorte abdominale par voie endovasculaire en chirurgie ambulatoire.

Deux patients ont bénéficié de cette procédure au sein de notre établissement.

Le premier patient de 68 ans, habitant dans la région d’Ambérieu, a bénéficié de la mise en place d’une endoprothèse aortique par voie percutanée. Il est arrivé à l’Hôpital Privé d’Ambérieu (HPA) le matin à 7h00, le geste opératoire s’est déroulé de 8h30 à 9h40. Les suites post-opératoires ont été simples et le patient est reparti à 18h à son domicile.

Le second patient de 69 ans, habitant dans la région d’Ambérieu, a bénéficié également de la mise en place d’une endoprothèse aortique par voie percutanée. Il est arrivé à l’Hôpital Privé d’Ambérieu (HPA) le matin à 7h00, le geste opératoire s’est déroulé de 10h30 à 11h10. Les suites post-opératoires ont été simples et le patient est reparti à 18h à son domicile.

Cette approche en chirurgie ambulatoire est le fruit d’un travail multidisciplinaire de préparation en amont. Cette procédure est devenue possible en ambulatoire du fait du développement des endoprothèses aortiques qui sont de moins en moins invasives et grâce à l’utilisation de dispositifs de fermeture percutanés (permettant de refermer les points de ponctions, en évitant les pansements compressifs).